2019 sera une année record pour l’éolien en mer du Nord belge

04/01/2019

A l’heure actuelle, cinq parcs éoliens d’une capacité totale de 1.186 MW sont opérationnels en mer du Nord belge : C-Power, Belwind, Northwind, Nobelwind et Rentel. En 2018, ces parcs ont produit 3.408 gigawattheures d’électricité, ce qui équivaut à la consommation d’électricité d’environ 1 million de familles.

Afin de célébrer cette étape importante, 800 Belges ont été invités à découvrir les 274 éoliennes en mer du Nord belge. Retrouvez ici un aperçu vidéo de cette visite.

Durant la seconde moitié de l’année 2019, le sixième projet éolien en mer, Norther (370 MW), actuellement dans sa dernière phase de construction, commencera à produire de l’électricité. Grâce à la mise en service de ce nouveau parc, un important producteur éolien viendra s’ajouter en mer du Nord belge. La capacité de production totale atteindra alors 1.556 MW, et la production d’électricité des parcs éoliens s’élèvera à 4.500 gigawattheures par an. Cela correspond à la consommation d’électricité d’environ 1.300.000 familles.

Northwester 2, un parc éolien de 219 MW, commencera à construire les fondations de ses éoliennes durant la première moitié de 2019. Seamade, le plus grand parc éolien à ce jour (487 MW), dont le financement a été clôturé en décembre 2018, commencera la construction des fondations au second semestre.

L’énergie éolienne en mer représente une part considérable de l’approvisionnement en électricité verte en Belgique. Aujourd’hui, les parcs éoliens de la mer du Nord belge produisent déjà un quart de l’électricité verte belge. D’ici 2020, l’éolien en mer pourra fournir la moitié de l’approvisionnement en électricité verte.

« 2018 a été une année historique pour l’éolien en mer en Belgique. Le cap des 1000 MW de capacité de production en mer a été dépassé, ce qui place à nouveau la Belgique dans le top 5 mondial de l’éolien en mer », déclare Jaak Rutten, CEO de C-Power et Président de la BOP. « La Belgique est donc en avance sur les Pays-Bas, qui, malgré leur zone maritime beaucoup plus vaste, produisent moins d’électricité en mer du Nord ! »

« Il est important que la Belgique continue d’investir dans des capacités de production locales et respectueuses du climat : les parcs éoliens en mer deviennent chaque année de plus en plus essentiels à la transition énergétique », ajoute Annemie Vermeylen, Secrétaire Générale de la BOP. « En outre, l’industrie de l’éolien en mer apporte beaucoup de valeur ajoutée à l’économie belge en améliorant la balance commerciale et en créant de nouveaux emplois : jusqu’à 16.000 emplois dans les entreprises belges actives dans ce secteur. »

D’ici 2020, les 8 parcs éoliens auront une capacité totale de 2.262 MW. Leur production annuelle est estimée à 8 TWh, soit environ 10% de la demande totale d’électricité en Belgique, ou la moitié de la consommation électrique des ménages.

Parcs éoliens installés en mer du Nord belge Parcs éoliens en construction
– C-Power (2009) : 325 MW
– Belwind (2010) : 171 MW
– Northwind (2014) : 216 MW
– Nobelwind (2017) : 165 MW
– Rentel (2018) : 309 MW
– Norther (2019) : 370 MW
– Northwester 2 (2020) : 219 MW
– Seamade (2020) : 487 MW

Etat des lieux de l’éolien en mer du Nord belge le 1 janvier 2019


Plus d’infos :

Annemie Vermeylen, Secrétaire Générale, +32 (0) 478 50 01 15 – av@belgianoffshoreplatform.be