Sondage : les Belges massivement en faveur de plus d’éolien en mer pour atteindre les objectifs climatiques

14/07/2017

Un sondage d'opinion réalisé par TNS Kantar (1) durant la période comprise entre le 30 juin et le 7 juillet 2017 révèle que près de 9 Belges sur 10 estiment que le gouvernement belge doit respecter ses engagements concernant les objectifs climatiques 2020. Ceci montre que le Belge est bien conscient de l'importance et de l'urgence de la problématique climatique.

A la question de savoir s’il faut s’engager au maximum dans l’éolien en mer du nord belge pour atteindre les objectifs climatiques, 82,8% ont répondu par l’affirmative.

Le gouvernement fédéral examine actuellement le dossier des trois projets éoliens offshore (Mermaid, Northwester 2 et Seastar) qui, ensemble, représentent une capacité supplémentaire de 700 MW d'électricité respectueuse du climat.

Pour pouvoir être en mesure de produire de l’électricité d'ici 2020, le BOP insiste pour que le gouvernement offre rapidement une sécurité juridique en la matière, afin que les trois projets éoliens offshore puissent s’atteler le plus rapidement possible à la construction de leurs parcs éoliens. En effet, si le gouvernement continue à traîner dans ce dossier, la réalisation des objectifs climatiques 2020 risque d’être fortement compromise.

Le Belge trouve que l'énergie éolienne en mer du Nord est essentielle à la réalisation des objectifs climatiques belges d'ici 2020 », déclare Jaak RUTTEN, président du BOP et CEO de C-Power. « Ce sondage nous permet de constater qu'il y a un très large soutien de la part du citoyen en faveur de l'énergie éolienne en mer. Qu’attend le gouvernement pour conclure un accord avec les parcs encore à développer ? "

Le sondage a également porté sur l'intérêt des Belges à investir dans l'énergie éolienne en mer. A la question de savoir s’il envisagerait d'investir une part de ses économies dans l'énergie éolienne en mer, un Belge sur quatre a répondu par l’affirmative.


Outre la nécessité écologique de poursuivre les investissements dans l'éolien offshore en mer du Nord belge, le développement de l'industrie éolienne offshore belge représente également une opportunité sur le plan économique : 16 000 nouveaux emplois (2), 1 milliard d'EUR / an de valeur ajoutée pour l'économie belge ainsi que de nombreuses possibilités d'exportation pour les entreprises belges en Europe et dans le monde. Enfin, pour le nouveau système énergétique, il est important de continuer à investir dans de nouvelles capacités en Belgique pour pouvoir faire face à la fermeture prévue des centrales nucléaires.


1. Auparavant TNS Dimarso
2. Voir Etude Climact mars 2017

Contact BOP:
Annemie Vermeylen
0478/500 115