De 15,000 à 16,000 emplois dans le secteur de l'éolien offshore belge

30/03/2017

En quelques années, le secteur belge de l’éolien offshore s’est considérablement développé jusqu’à devenir un des secteurs industriels les plus importants. A terme, ce secteur pourrait fournir de 15,000 à 16,000 emplois. Le déploiement de l’éolien offshore a également un impact positif sur la balance commerciale et les finances publiques. Enfin, l’éolien offshore est indispensable à l’atteinte des objectifs belges en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’énergie renouvelable à l’horizon 2020.

La Belgique se place actuellement en 6ème position mondiale en ce qui concerne la capacité d’offshore installée et en 4ème position si l’on considère la capacité installée par habitant. Cette industrie en développement entraîne la création d’emplois dans tous les domaines d’activités liés à l'énergie éolienne en mer comme la recherche, le développement, la construction des fondations et des plates-formes marines de transformation, l'installation des éoliennes et leur entretien.

Les coûts de l’éolien offshore sont bien connus et font souvent l’objet de débats sociétaux. Néanmoins, l’éolien offshore présente de nombreux avantages, qu’ils soient environnementaux ou socio-économiques ; ceux-ci manquent actuellement de visibilité.

C’est pourquoi la BOP a confié à un bureau de consultance indépendant (Climact) une étude portant sur l’impact macro-économique du déploiement de l’éolien offshore sur l’économie belge, aujourd’hui mais aussi dans un avenir proche (2030). Les conclusions principales sont les suivantes :

De 15,000 à 16,000 emplois, 1 MIA de valeur ajoutée par an, une meilleure balance commerciale et un impact positif sur les finances publiques.

Selon cette étude, le déploiement de l’éolien offshore en Belgique et dans le reste du monde fournira de 15,000 à 16,000 jobs permanents à l’économie belge. L'analyse macro-économique indique un impact potentiel sur la valeur ajoutée de près de 13 milliards € (valeur 2016) sur la période 2010-2030, soit environ 1 milliard € par an. L’étude montre également que les coûts liés aux subventions sont compensés par des nouveaux impôts sur les bénéfices et par des dépenses de sécurité sociale plus faibles en raison directe de la création d'emplois. Pour les parcs déjà opérationnels et ceux en développement, la valeur actuelle nette sur les finances publiques est d’environ 1 milliard € pour la période 2010-2020.

Plus il y aura d’énergie provenant de l’éolien offshore dans le mix énergétique, plus le prix de marché de l’électricité sera bas:

Les technologies de production d’électricité à faibles coûts marginaux, comme l'éolien, ont tendance à faire baisser le prix du marché de l'électricité ; cet effet (appelé « merit order effect ») s'applique à l’entièreté de l'électricité achetée sur le marché. La réduction des prix de l’électricité suite à l’introduction d’éolien offshore dans le mix énergétique a été évaluée entre 3 et 23 €/MWh pour la Belgique.

Impacts sur les émissions et le changement climatique:

En ce qui concerne les gaz à effet de serre, la production d’électricité provenant des 4 GW installés en mer du Nord en 2030 devrait permettre d’économiser environ 6 MtCO2e par an. Cela représente 5% des émissions de la Belgique en 2015 (118 MtCO2e) ou encore 50% des émissions issues de la production d’électricité (12 MtCO2e).

Les principales conclusions sont:

Le déploiement de l’éolien offshore belge a un impact positif sur tous les indicateurs socio-économiques :

  • Finances publiques : environ 1 milliard € pour la période 2010-2020.
  • Export : le développement du marché national est essentiel pour fournir aux entreprises belges les ressources nécessaires qui leur permettront d’assurer leur participation dans les déploiements à l’étranger.
  • Les déploiements nationaux et internationaux du secteur de l’éolien offshore belge mènent au développement d’activités économiques à haute valeur ajoutée en Belgique, s’accompagnant de la création d’environ 15,000 à 16,000 emplois.
  • L'impact de la production d’électricité à partir d’éoliennes offshore sur la facture d'électricité peut être limité voire neutre en raison de la baisse des prix de l'électricité ; plus l’éolien offshore est présent dans le mix énergétique, plus les prix de l'électricité sur le marché sont bas.
  • Enfin, l’éolien offshore permet de produire de l’électricité sans émettre de gaz à effet de serre et contribue en ce sens à réduire les coûts inhérents aux changements climatiques.